Se Servir des rêves en Coaching

Se Servir des rêves en Coaching

Se Servir des rêves en Coaching

Introduction

Il peut paraître étonnant de faire cette proposition s’agissant du coaching puisque le coaching n’est pas dans le champ de la thérapie et que le travail des rêves est un des outils de la thérapie.

Pourtant, nos rêves parlent de tout ce que nous vivons dans notre vie et le champ de notre activité professionnelle n’y échappe pas. Ainsi, inviter un client à être attentif à ses rêves et les noter lorsque ceux-ci émergent dans une période professionnelle difficile pour lui, peut constituer un matériau riche.

Les rêves ont une fonction essentielle d’intégrer, de digérer, de donner du sens à ce que nous vivons. Cela se fait hors de notre volonté et de notre conscience puisque les rêves se produisent pendant notre sommeil. Nous rêvons en moyenne 20% de notre temps de sommeil soit environ 100mn par nuit.

Lorsque nous nous souvenons d’un rêve au réveil ou lorsqu’un rêve nous réveille en pleine nuit, c’est le signe qu’un conflit, une impasse, n’a pas trouvé sa solution dans le rêve.

Coaching

Il ne s’agit surtout pas d’interpréter le rêve à la place de la personne puisque le rêve n’a de sens que pour le rêveur qui est le propriétaire et l’auteur de son rêve.

Le rêve parle du rêveur et des systèmes dans lesquels le rêveur est (famille, entreprise, …), le rêveur va donc rêver pour sa famille, son groupe, son entreprise, ainsi le rêve sera relié à ce que vit la personne dans le cadre de sa présence au sein de ses systèmes, c’est-à-dire non pas seulement comme individu mais en tant que membre.

Comme le groupe prend le pas sur l’individu, alors ses rêves concerneront prioritairement son appartenance à ces groupes.

Terminer un rêve inachevé :

Il n’y a pas de différence de nature entre le rêve (en sommeil donc) et la rêverie ou le rêve éveillé qui sont des activités de veille, ce n’est donc pas une escroquerie de terminer, éveillé, un rêve nocturne. Ainsi le coach pourra inviter le rêveur à terminer son rêve à sa satisfaction.

Faire parler les parties :

Si tous les éléments, personnages, objets du rêve sont des parties du rêveur non réconciliées avec les autres, il sera utile de faire parler ces différentes parties et possiblement les faire dialoguer.

Conclusion

Aider à résoudre les conflits et impasses présentées métaphoriquement dans les rêves est utile pour alléger la pression de tensions, vécus douloureux, sentiments d’être coincés dans des impasses de la vie réelle car les solutions seront trouvées par le rêveur lui-même et pas « soufflées » par le coach.

Le vécu douloureux de la personne en sera apaisé et cela lui donnera accès à des pensées, comportements et décisions résolutoires dans les situations réelles de sa vie professionnelles.

Pour en savoir plus sur comment se servir des rêves en coaching, écrivez-nous en passant par notre formulaire de contact.

Contact

Vous pouvez nous envoyer un email, nous vous répondrons rapidement.

Not readable? Change text. captcha txt
0