Objectifs : non seulement de l’inspiration, mais aussi de la préparation !

Objectifs : non seulement de l’inspiration, mais aussi de la préparation !

Objectifs : non seulement de l’inspiration, mais aussi de la préparation !

Molière disait :

Les commencements ont des charmes inexprimables.”

Avec la nouvelle année, beaucoup d’entre nous ont fait une liste des bonnes résolutions et des objectifs personnels à atteindre. Certains sont plus faignants, d’autres moins, or chacun les écrit sur un papier durant ces premiers jours de Janvier ou les prononce à soi même en se convaincant de devoir les atteindre dans ce 2018. Une idée d’aussi belle que… temporaire. Eh oui, car malheureusement nous savons tous comment cela va se terminer : ceux qui souhaitent arrêter de fumer se retrouvent avec une cigarette à la main en mi Janvier en se convaincant d’être la seule, ceux qui décident de commencer un régime strict après quelques semaines craquent, non seulement en désirant le contenu de son propre frigo, mais aussi celui du voisin ! Bref, on dirait presque que les bonnes résolutions soient plutôt un escamotage souffert et passager à nos habitudes plus enracinées, plus qu’un courageux pas vers le développement personnel.

En conséquence, la volonté et la motivation sont mises en question. Ces deux forces mentales : des moteurs propres aux grands sportifs, aux grands entrepreneurs, aux grands entraîneurs,… aux performeurs. Or quel est l’élément qui différencie notre simple “se donner des objectifs” à une réelle fixation d’objectifs efficace, qui nous maintien motivés et déterminés dans notre parcours ?

Premièrement mon conseil est d’aller rendre visite à vous-mêmes. Je ne veux pas dire ce petit hamster (comme Serge Mariquis nous le décrit) qui courre incessamment dans sa roue, notre cerveau, en dictant nos devoirs quotidiens, nos droits, les critiques, les jugements… mais plutôt votre “ici et maintenant”, le résultat présent de votre “hier” et l’arme de votre “demain”.

Donc, quel est votre rêve ? Quel projet, entreprise, quel but vous pousse à agir aujourd’hui ou dans votre futur proche ? Tout commence par ceci.

  1. Votre soleil du matin, mais aussi votre destination :

    Il est important d’avoir de rêves assez important pour ne pas les perdre de vue”

    Oscar Wilde

Pour les athlètes cet objectif à long terme est représenté par un résultat lointain, des années ou peut être plusieurs mois, et qui désigne une sorte de ligne d’arrivée dans propre projet sportif. Il exprime toute la motivation, la volonté que chaque matin lui permet de persévérer dans son entreprise ou de continuer le long chemin en montée que vous avez choisi.

Une montée colorée de défis mouvementés et constructifs mais aussi de plats moments de routine. Voilà pourquoi vous rappeler que votre “soleil” est toujours lumineux dans le ciel vous permettra d’avancer plus déterminés et motivés. (par la suite je vous expliquerai le caractéristiques spécifiques nécessaires pour la formulation de ces objectifs).

  1. Des panneaux de signalisation qui indiquent votre direction :

Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas ou il va.”

Sénèque

Peut être vous n’êtes pas des marins, ni des cyclistes, ni des riders, mais après avoir reconnu votre objectifs à long terme, vous vous engagerez à rechercher une étape intermédiaire appelée “objectif à moyen terme”. Toutefois, ce nom ne doit pas vous induire à penser qu’il sera facilement atteignable, au contraire il doit vous mettre en position de défi, c’est-à-dire cela ne doit pas être un rêve impossible, mais il doit vous procurer une sorte d’incertitude dans le résultat et un enthousiasme dans cette tache. L’objectifs à moyen terme vous sera très utile pour comprendre si la direction que vous venez d’entreprendre est adaptée ou pas à votre situation, s’il faut changer quelques éléments dans votre logique de travail ou dans votre préparation, ou simplement pour être atteint !

Cependant rappelez-vous que les objectifs s’avèrent « bénéfiques » même lorsque le sportif ne les atteint pas. Ils permettent ainsi de prendre du recul sur la situation et donc de structurer une stratégie d’amélioration ou une adaptation.

Nombreux sportifs choisissent des compétitions d’importance majeure dans leur carrière (les championnats fédéraux par exemple, etc.) ou des temps records à battre, un automatisme technique avant une certain délais, une séquence à accomplir parfaitement, etc.

  1. L’essence de vos journées :

Le succès est une conséquence et pas un objectif.”

Gustave Flaubert

Pour compléter la triplette de cette description il nous manquent les objectifs à court terme. Ils représentent une sorte “d’essence » dans votre pratique sportive: ce sont des petites taches à compléter dans le but de vous rapprocher progressivement à votre destination signalée sur ce panneau sur votre route (objectif MT).

Petits, mais nécessaires, ils permettent à l’individu de maintenir/retrouver la motivation, notamment dans l’impasse de certains périodes, dans la routine, ou dans les moments “plats”…

Ils procurent de la confiance en soi, grâce à l’atteinte presque immédiate dans le temps et grâce au travail fourni (tout en favorisant le développement de l’auto-motivation) et dans le cas opposé ils donnent une ligne guide à l’athlète en ce qui concerne les temps et l’efficacité de son travail, en l’amenant à la réflexion (avec objectivité) sur les raisons qui ne lui ont pas permis d’atteindre ces buts.

Par exemple, la réussite d’un mouvement spécifique, la correction d’un détail d’un geste technique, la résolution des conflits dans les relations sociales, une certaines charges de poids en préparation physique, etc.

Ainsi, les objectifs dans le sport sont infinis, à seconde de l’athlète, de la situation et de l’environnement. Le contenu peut être très varié, cependant le développement et la formulation des objectifs doit répondre à certains questions pour être efficace :

  1. Qu’est-ce que vous voulez exactement ? ( pas ce que vous ne voulez pas)

Votre objectif doit être positif, précis et formulé de manière qu’au moment de son atteinte, des signaux et des indicateurs vous permettent de reconnaître votre réussite (signaux visuels, auditifs, kinesthésiques, etc.)

  1. Dans quel environnement voulez vous atteindre ces objectifs ? Avec qui voulez vous les atteindre ?

Souvent vous aurez besoin de vous fixer des étapes avant de les atteindre, ainsi il est très important d’analyser chaque facteur de votre performance, chaque élément de votre pratique sportive.

  1. Quels sont les obstacles que vous pourriez rencontrer ?

Un objectif ne doit pas être impossible, mais DIFFICILE afin de stimuler votre motivation. En conséquence il est possible que vous rencontriez des obstacles sur votre chemin, qu’il est convenable de prévoir à l’avance, en visualisant auparavant les solutions ou leur arrivée.

  1. L’atteinte de cet objectif dépend exclusivement de vous ? De quelle ressources avez vous besoin ?

Le talent ne suffit pas, l’entrainement ne suffit pas, il y a-t-il d’autres éléments à prendre en considération? Une bonne stratégie pour répondre à cette question est celle de formuler un tableau horaire des journées et des mini buts” quotidiens et d’entrainement.

  1. Quels sont les inconvénients de votre succès ? Et quels sont les avantages ?

Certes, planifier tous les aspects positifs du parcours que vous entreprenez est une tache enthousiasmante, or il est utile souligner les inconvénients possibles dans votre analyse. En effet si ces derniers s’avère majeurs que les avantages, vous tomberez dans une sorte de “incohérence interne” qui vous amènera à vouloir maintenir votre “équilibre interne”. Faites bien attention à vous demander si vous êtes prêts à effectuer certaines changements, à les évaluer avantageux ou pas et s’ils sont en accord/désaccord avec la vision de vous mêmes dans le futur, surtout à considérer vos “raison d’être” (l’ikigai japonais) de votre vie.

Pour conclure, en préparation mentale la fixation des objectifs est souvent la base qui structure le travail. Toutefois il est important de veiller qu’elle soit organisée de manière spécifique, correcte et individuelle, sans aucune induction, puisque si les objectifs ne sont pas formulés efficacement et en accord avec l’athlète ou l’équipe, probablement les conséquences ne seront pas celles désirées.

et pour cette nouvelle année 2018, quels sont vos objectifs ?

Pour en savoir plus sur la préparation mentale écrivez-nous en passant par notre formulaire de contact ou contactez maintenant un coach mental.

Contact

Vous pouvez nous envoyer un email, nous vous répondrons rapidement.

Not readable? Change text. captcha txt
0