Comment éviter les erreurs de recrutement avec l’écoute activeLes coûts des erreurs de recrutement sont immenses. Pourtant, peu d’entreprises sont en mesure de les éviter. Si vous souhaitez comprendre comment améliorer l’efficacité de votre recrutement, vous devriez lire cet article.

De nombreux articles ont été écrits au sujet des erreurs de recrutement et des conséquences pour les entreprises qui les commettent. Cet article se différencie des autres car il se focalise sur la responsabilité des entreprises dans ces mêmes erreurs.

Les entreprises qui ne prennent pas conscience de leurs responsabilités et de leurs limites, ne peuvent pas éviter les erreurs de recrutement. Ces erreurs sont nombreuses mais les suivantes sont les plus communes :

  • Le poste en question est mal défini sur le plan des compétences et/ou des attentes
  • Les décideurs ont une vision différente des compétences clés du candidat idéal
  • Le recrutement est réalisé dans l’urgence
  • Les décideurs ne communiquent pas efficacement entre eux

Globalement, deux facteurs sont souvent responsables des erreurs de recrutement : une capacité d’organisation défaillante et une communication inefficace. La capacité d’organisation défaillante peut être soignée par un travail sur la vision des dirigeants quant à ce qui est essentiel pour la réussite de l’entreprise sur les moyens et longs termes. Les problèmes de communication sont souvent les plus complexes à résoudre car pour de multiples raisons les intérêts individuels sont préférés à ceux communs à tous les membres de l’entreprise. Apprendre à comprendre également le point de vue des autres acteurs de l’entreprise, devient essentiel pour le succès du recrutement et la survie même de l’entreprise. Si aucune mesure n’est prise, l’entreprise paie le prix fort d’une perte d’image qui peut lui être fatale ou le plus souvent extrêmement difficile à gérer.

Pourtant, améliorer la communication au sein de l’entreprise est possible mais requiert de recruter des collaborateurs souhaitant contribuer honnêtement à des relations gagnant-gagnant en entreprise. Une façon possible d’y arriver consiste à développer l’écoute active. Même si maîtriser l’écoute active requiert de suivre une formation écoute active et de pratiquer régulièrement l’écoute empathique au travail, vous pouvez néanmoins commencer à utiliser l’écoute bienveillante dans votre emploi. Avant de vous donner quelques conseils pratiques pour éviter les erreurs de recrutement, découvrez quelques informations de base à propos de l’écoute active.

L’écoute active : quelle est sa place dans les entreprises ?

L’écoute active développée par Carl Rogers est un élément essentiel pour le bien-être et la réussite des entreprises. L’utilisation quotidienne de l’écoute active permet aux organisations de devenir plus performantes tout en assurant l’épanouissement de tous les collaborateurs. L’écoute active permet de sortir du dualisme limitant entre performance et accomplissement en s’appuyant sur la création d’un climat de confiance dans lequel une communication de qualité supérieure transforme l’impossible en réalité.

Comment éviter les erreurs de recrutement avec l’écoute active

Vous l’avez compris, éviter les erreurs de recrutement requiert de remettre en question autant votre organisation que les individus qui la composent. Voici nos conseils pour réduire les erreurs de recrutement avec l’écoute active :

  • programmez un délai suffisamment important pour que le recrutement soit parfaitement réussi
  • faites participer tous les décideurs aux choix des compétences et des attentes indispensables pour la réussite de la prise de poste autant sur le court terme que sur les moyens et longs termes
  • favorisez la communication entre les décideurs en éliminant tout obstacle à une communication sincère
  • formez les décideurs à l’écoute active
  • prenez en considération les barrages linguistiques et culturels des décideurs qui pourraient avoir une perception différente de la valeur d’un candidat
  • ne vous plaignez plus à posteriori des erreurs dont vous êtes le seul responsable
  • si vous êtes le leader de l’entreprise, faites de votre mieux pour écarter à l’avance les personnes susceptibles de mettre leurs intérêts au détriment de la réussite du recrutement et des projets à long terme de votre entreprise
  • lors des entretiens d’embauche, évitez les non-dits et exprimez en détail tout ce que vous attendez du candidat et les règles internes auxquelles ce dernier se doit de se conformer
  • prévoyez à l’avance les types de problématiques liées au poste que vous proposez et privilégiez des profils dont les compétences et la situation personnelle ne risquent pas de compromettre le recrutement
  • soyez enfin sincère avec vos futurs salariés et/ou consultants externes et vous verrez que vous éliminerez la grande majorité de vos erreurs de recrutement

Si vous souhaitez apprendre à vous écouter activement pour devenir un meilleur recruteur, découvrez maintenant la formation écoute active que nous proposons. Si vous souhaitez bénéficier d´un coaching professionnel ou d’un coaching de vie, écrivez-nous en passant par notre formulaire de contact. Si vous avez aimé cet article et que vous pensez qu´il pourrait être utile à d´autres personnes, partagez-le maintenant sur les réseaux sociaux et professionnels.

Leave a Comment