Sachez rendre toutes vos demandes légitimes dans une négociation de départ

IntroductionSachez rendre toutes vos demandes légitimes dans une négociation de départ

Dans toute négociation de départ, d’arrivée, de mutation … vos demandes doivent paraître légitimes aux yeux de l’autre partie. C’est essentiel pour qu’elle incline à les satisfaire.

Votre légitimité à faire telle ou telle demande est peut-être évidente à vos yeux, il importe néanmoins que vos demandes ne rompent pas la négociation en cours ou vous faire perdre en crédibilité.

Sachez rendre toutes vos demandes légitimes dans une négociation de départ

Coaching

Voici les questions clé autour de la légitimité, idéalement partagée, de vos demandes :

–      Combien « vaut » votre dossier ?

–      Une demande légitime à un sens économique

–      Argumenter, encore argumenter

–      Soigner la forme de vos demandes

–      Pourquoi tant d’efforts ?

–      Combien valez-vous en négociation d’embauche ou de mutation interne ?

–      Combien valez-vous en négociation départ ?

Survolons la première question dans le cadre de cet article :

Combine « vaut » votre dossier ?

Départ.

Dans ce cas, les 2 questions clé sont :

–      Combien mon dossier vaudrait-il sur le plan juridique compte tenu des éléments qu’il contient et de l’expérience de mon conseil ?

–      Combien les personnes récemment licenciées par mon entreprise ont-elles obtenues ?

Ces informations sont intéressantes à avoir comme points de références mais elles sont leurs limites dans la négociation.

Tout d’abord peu de cadres pensent à constituer un dossier tout au long de leur collaborationdans l’entreprise en prévision d’une possible utilisation juridique et d’autre part, peu savent quels éléments y mettre. Du coup, les dossiers montés à la hâte sont parfois vides d’éléments utilisables juridiquement.

Bluffer, comme au poker, peut donner de très bons résultats dans la négociation. Néanmoins, cela suppose qu’il n’y ait pas dans votre dossier de « causes réelles et sérieuses », « fautes graves », … chères aux conseils des entreprises qui se séparent d’un collaborateur contre sa volonté.

D’autre part, savoir ce qu’a obtenu mon collègue Jean en partant dépend de beaucoup de facteurs et surtout de sanégociation à lui. Rien ne dit que ce serait pareil pour moi, en mieux ou en moins bien.

L’objectif de la négociation de départ est toujours, pour le cadre, d’obtenir le maximum, de façon individualisée, de ce qui est envisageable à un instant donné. Tous les leviers sont utilisables : politique, psychologiques, économiques, éthiques …

Par exemple, plus vous serez haut dans la hiérarchie de l’entreprise, plus le levier politique sera de nature à augmenter la valeur de votre accord financier.

Embauche.

Le plus souvent, le niveau de demande financière (« package ») se fait en référence au package précédent. Cette logique oublie la valeur que vousreprésentez pour l’entreprise à un moment donné. Cette logique a du sens mais est autocentrée et insuffisante.

Or, déterminer la valeur intrinsèque de votre candidature pour l’entreprise trouve sa réponse dans le processus de négociation, par la synthèse que vous ferez des informations que vous obtiendrez par tous les canaux disponibles : l’entreprise elle-même, le marché, des collègues, …

Autrement dit, parler de prétentions salariales trop vite peut rendre toute demande illégitimeaux yeux de l’entreprise. Cela dépend, comme pour la négociation de départ, du rapport de forces que vous aurez su établir.

Conclusion

Toute demande est légitime dès lors qu’elle est économiquement justifiée aux yeux de l’entreprise, présentée sous une certaine forme et argumentée !

Pour en savoir plus sur Sachez rendre toutes vos demandes légitimes dans une négociation de départ  ou pour négocier votre départ écrivez-nous en passant par notre formulaire de contact.

Contact

Vous pouvez nous envoyer un email, nous vous répondrons rapidement.

Not readable? Change text. captcha txt
0